Partagez | 
 

 Milles et une épines [PV Mickael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Milles et une épines [PV Mickael]   Mer 11 Juil - 23:21

Le printemps, quelle magnifique saison. Douceur et fraîcheur était au rendez vous. Les oiseaux chantaient et les fleures fleurissaient. En fait le seul intérêt de cette saison résidait dans les fleurs. Parce que les oiseaux c'est mignon mais à cette saison ça copule plus qu'autre chose... Comme la plus part des espèce d'ailleurs. La preuve en était là ! Son parc, qui d'habitude était si calme et si beau était défiguré par tout ces couples qui se bécotaient dans tout les sens. Berk ! Te rend tu compte qu'en quelque phrases tu viens de massacré le mythe du printemps ? M'en fiche ! Et puis ce n'est pas ton parc. J'ai participé à planter pas mal des parterres de fleurs ! Pervenche s'engagea sur le chemin de promenade. A quoi ça sert que tu te mette à l'ombre de ton ombrelle alors que d'un le soleil ne brille pas énormément et que de deux on est à l'ombre des arbres ? Parce que sinon mon habit ne serait pas complet cruche ! Et pourquoi ils nous dévisage tous, on dirait qu'ils sont prés à nous sauter dessus... Peut être parce qu'il n'aime pas se faire dévisager comme si ils étaient des moins que rien et qu'ils fessaient taches ? Mais ils font taches ! Laisse tomber... Au fur et à mesure qu'il s’enfonçait dans le parc, le jeune homme croisait de moins en moins de personne. Il s’arrêta alors une secondes pour regarder autour de lui. Les arbres étaient immense et devaient facilement avoir prés d'un siècle. On pouvais voir de ça de la des oiseaux ou des écureuil les qui couraient. Pervenche se baissa pour sentir un parterre de lys puis se remit à marcher. Il marchait sans vraiment savoir ou il allait mais en même temps il savait pertinemment ou il allait atterrir. A l'immense parterre de rosiers. Bon alors tu sais ou tu sais pas ? Tais toi un peu... En effet, le cœur du parc, ou personne ne s'aventurait jamais, avait été fais en jardin à la française ou se mélangeaient un nombre fou de rosiers de toutes sortes. Cela avait été conçu un peu comme un labyrinthe qui avait en son centre un grand bac de marbre blanc avec une fontaine. Pervenche s’arrêta quelques instant, les roses étaient vraiment les fleurs les plus nobles et les plus belles. Sauf qu'elle ont des épines. Comme tout ce qui est beau en ce pas monde, il y a une contrepartie... Il s’arrêtait régulièrement pour sentir la douce flagrance d'un des nombreux rosiers. Il aurait été capable de donner avec une précision pointilleuse le nom de chaque espèce de rose présente. Le blond ôta un gants pour cueillir une rose d'une rare couleur rouge bordeaux. Il remit son gants, posa son ombrelle contre le banc et s'y allongea en joignant les mains et en déposant la rose sur sa poitrine. Au milieu de ces roses, les yeux fermés l'argenté se sentait si bien. Il se sentait apaisé, si loin de l'agitation de la ville et de ses ombres , si loin de tout. Il avait pour seul compagnie ces magnifiques roses et lui même. Pervenche se sentait si apaisé qu'il finit par s'endormir d'un sommeil réparateur et sans rêves. Il dormait si bien, qu'il n'étendit pas qu'une personne s'était glissée prés de lui.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Messages : 7
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 1925
Date d'inscription : 27/05/2012

MessageSujet: Re: Milles et une épines [PV Mickael]   Mar 28 Aoû - 13:51

Il errait sur la Terre des hommes, sans savoir où allez. Cet endroit qu'il ne connaissait que trop peu l'étonnait d'avantage à chaque minute de son eternelle vie. Le vent était doux et conduisait à ses narines un agréable parfum acidulé. Il ferma les yeux un instant et huma longuement les senteurs qui s'offraient à lui. Il joignit ses mains sur sa poitrine et se mit à genoux par terre pour remercier le Seigneur. Il souriait, comblé et heureux. Il se releva doucement et regarda les animaux autour de lui en souriant, quelle merveilleuse saison... Le jeune homme rajusta son haut un peu trop grand pour lui et continua finalement son chemin, marchant pieds nus dans l'herbe douce et verte. Le petit blond ébourrifa machinalement sa tignasse doré et ferma les yeux, se laissant guider par l'odeur sucrée qu'il appréciait tant. Il marchait en confiance et arriva finalement dans un endroit qui lui sembla surréaliste. Un nombre incalculable de fleurs rouges, noires et blanches s'étendait à perte de vue devant lui. Il souria et s'en approcha doucement. Il caress la tête d'une et tenta de la cueillir. Il se piqua et la relacha.

- Comme tu voudras..

Il murmurait à la rose ces mots, comme si elle était en mesure de le comprendre. Il parti s'asseoir dans un petit coin isolé pour continuer ses prières et sa méditation. Le temps passait rapidement pour lui qui vivait depuis déja bien longtemps.. Il se releva avec lenteur et retourna devant les fleurs. Il remarqua qu'un banc précédement vide était maintenant occupé par un être humain. Il souria tendrement et s'en approcha. Il appuya ses bras sur le dossier du banc et murmura à l'oreille du dormeur.

-Attention à toi, le vent est trompeur... Tu pourrais vite tomber malade..

Il contourna le banc pour s'asseoir dessus et poser la tête de l'endormi sur ses cuisses. Il le caressait avec amour et protection. Il le contemplait de haut en bas et le trouva un peu différents des autres hommes qu'il avait pu croiser dans sa vie. Il était vrai que le style vestimentaire qu'il avait adopté n'était pas des plus courant. Il hoqueta de rire.

- L'homme nous cache décidément bien des choses..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Milles et une épines [PV Mickael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» Mickael Crichton
» Appel telephonique Victoire/Mickael
» Athkire la demoiselle aux milles couleurs {by Ayael}
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yaoi paradise  :: La terre :: Lieux publiques :: Parc-