Partagez | 
 

 Paradis sur terre!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Newraw

avatar


Messages : 26
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2506
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Paradis sur terre!   Dim 10 Avr - 0:53

[Suite au rp http://yaoiparadise.forumgratuit.be/t21-l-arrivee-du-demon]

L'appartement de Samuel est situé dans un endroit calme, entouré d'arbre et isolé de la civilisation. N'est pas curieux, pour un ange aussi social que lui d'être autant retiré du monde ainsi? Quand le démon traversa la couverture des arbre pour se déposer, c'est le bruit d'une cascade surnaturelle qui l'accueillit. L'endroit, je dirais la clairière, est semé de fleurs multicolores, réchauffé par une lumière chaude, serais-ce le soleil? Difficile à croire après avoir traversé la tourmente, mais Belial sentit tout de même une douce chaleur sur sa peau. Un vent mystérieux aussi mystérieux que le propriétaire qu'il tenait dans ses bras lui caressa le visage.

Sam s'était blotti dans les bras de Belial, trop effrayé par la guerre des cieux. Chaque coup de tonnerre et éclair étaient une mort et une souffrance que la sensibilité de l'ange ne pouvait supporter. La chaleur de son ami était réconfortante. Aussitôt que le démon l'avait encerclé de ses bras, il avait cessé de trembler, un soupire d'apaisement avait sorti de sa bouche. Il n'avait pas réagit quand celui-ci s'était envolé, mais il s'était collé d'avantage à lui. Il ne comprenait pas pourquoi, il était aussi bien dans ces bras, c'était pourtant un démon et le prince en plus. Il le sentait maladroit, mais c'était encore plus touchant, car il faisait des efforts pour l'aider, pour ne pas lui faire de mal. Samuel savait que ce n'était pas dans la nature des démons d'être gentil et d'avoir des sentiments autres que la haine et la violence. Il ne savait pas qu'est-ce qui l'attendait durant les prochains jours, mais ils les vivraient jour par jour afin de connaître mieux celui qui faisait battre son coeur, celui qui avait su enflammer son être d'un simple regard.

Il commença à bouger quand il sentit sur son visage un vent familier. Il leva la tête vers Belial et regarda autour de lui. Il se souvenait pas lui avoir dit où il restait ? Il l'avait su comment, pensa Sam intrigué. L'ange était toujours dans ses bras, le démon ne l'avait pas encore posé sur le sol. Il était bien là ou il était, alors il attendrait que celui-ci décide de le lâcher. Samuel se contenta de le regarder, il avait beaucoup d'effort pour le porter et voler jusqu'ici. Il allait sûrement avoir besoin de sang, pensa Sam. Belial avait une peau clair, douce et chaude. Ces gestes étaient élégants, sa posture était princière et sa gentillesse était surprenante. Il possédait également une telle force et une musculature impressionnante. Sam le tenait même pas par le cou et le démon le gardait tout de même solidement contre lui. D'une voix douce, il lui demanda :

-Belial, est-ce que ça va? Je suis désolé de t'apporter autant de trouble.

Il pencha la tête un peu gêné, d'être aussi peureux et sensible à des détails aussi insignifiants qu'un orage. Il ajouta tout de même :

-Tu peux me déposer si tu veux, nous sommes arrivé...

Il l'avait dit, il ne pouvait rester indéfiniment dans ses bras tout de même. Belial devait être fatigué après avoir utilisé ces ailes. Il l'était lui quand il les utilisait, même si c'était rarement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 39
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2518
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Dim 10 Avr - 13:33

Bélial avait parcourus les cieux, assez bas pour ne pas que Samuel soit trop apeuré par la bataille du ciel et l'orage qui fait ravage. Arriver près de chez Samuel le temps avait changer, il y avait un air doux et étrange qui le caressait, cela lui faisait bizarre, car il n'avait pas l'habitude. L'ange contre lui, lui procurait un bien fou qu'il ressentait comme un sentiment étranger et dont il n'avait pas du tout l'habitude, il ne savait pas mettre un nom dessus, en tout cas il était délicat avec Samuel. Bélial s'arrêta alors, l'ange dans ses bras, Samuel le regardait, il semblait inquiet pour le démon.

-Belial, est-ce que ça va? Je suis désolé de t'apporter autant de trouble.

Le démon baissa son regard rouge vif sur Samuel, il était en effet beaucoup plus fatigué que s'il avait été en enfer, le temps sur terre était différent, et l'environnement complétement opposé, il était vulnérable sur un autre territoire, mais il ne voulait pas montrer sa faiblesse à l'ange. Il lui répondit alors

- Je vais bien, ne t'en fais pas pour moi, tu n'a plus peur ?

Le démon n'aimait pas voir son ange effrayer, et cela est étrange, habituellement les démons se délecte de la terreur de leurs adversaires. Il se posa sur le sol avec l'ange dans ses bras, regardant autour de lui, l'ambiance semblait chaleureuse ici, très angélique, il trouvait cela très beau et était comme ému par toute la beauté que l'ange dégage ainsi que l'environnement dans lequel il vit.
Il s'approcha alors de la porte des appartements de son compagnon, qui s'ouvrit toute seule et de façon soumise lorsque le démon s'en approcha, et entra dans les appartements.


-Tu peux me déposer si tu veux, nous sommes arrivé...

Bélial avait envie de garder l'ange contre lui, sentiment étrange à nouveau, mais ils étaient arriver, et le démon malgré tout était épuisé par tant d'effort qu'il avait fourni, il déposa alors doucement Samuel sur le sol de chez lui, et regarda autour de lui à nouveau. L'ambiance de cette maison était calme, Bélial s'y sentit....bien ?
Peut être était ce le mot, en tout cas, il ne s'ennuyait plus, et il avait trouver un compagnon fort agréable, et très mignon, Samuel lui plaisait beaucoup, le coeur du démon battait pour lui, même si Bélial pour l'instant ne s'en rendait pas vraiment compte, mais il était assurément amoureux, mais il ne connaissait ni le nom de cette sensation ni même la signification profonde.

Quand il eut posé l'ange sur le sol, il rentra ses grandes ailes noires, et s'assied sur le premier siège qui venait....il se sentait engourdi, avait des fourmis dans les bras, les jambes, il n'étais pas habituer à l'environnement terrestre, et cela lui faisait tout drôle d'ailleurs, car habituellement, il est fort et tout puissant.
Il va lui falloir du temps avant de s'habituer, et savoir économiser ses réserves, le démon restait puissant malgré tout, mais un peu plus vulnérable qu'en enfer ou dans les abysses. Il ferma les yeux un instant, reprenant très lentement un peu d'énergie.


- Le temps sur terre peut être meurtrier pour les démons comme pour les anges, comment fais tu ?

Samuel ne semblait pas touché par le temps passé sur terre, le démon se demandait depuis combien de temps il est sur terre, en même temps comme Samuel l'a dis lui même, il n'est pas un ange guerrier mais un ange médecin, il n'a peut être pas besoin d'autant d'énergie qu'un ange ou un démon fait pour la guerre. Bélial lui était une machine de guerre à lui tout seul, un démon supérieur de force correspond à toute une légion de démon inférieurs. Il lui fallait donc beaucoup d'énergie, c'était certes un gros handicap pour lui de se retrouver sur terre, mais il ne voulait pas partir, surtout maintenant qu'il a trouver un être d'une grande beauté avec qui il avait envie de rester, Samuel lui faisait beaucoup d'effet, et il désirait plus que tout que cet ange lui appartienne, il le voulait pour lui seul, sans savoir pourquoi, il ne lui voulait aucun mal, au contraire, il le protégerait volontiers même contre les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 26
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2506
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Mar 19 Avr - 7:44

Belial le posa sur le sol quand ils franchirent tous les deux la porte de la maison de Samuel. L'ange ferma les yeux un instant pour prendre une grande respiration et apprécier les bruits naturelles de la nature qu'il avait créé. C'est ici qu'il reprenait toute son énergie. Il n'avait pas besoin autant de force qu'un guerrier comme son ami, mais il en avait tout de même besoin pour soigner, réconforter et apaiser les âmes sur la Terre.

Aussitôt, qu'il entrait dans son repaire, il reprenait les forces qu'il avait perdu durant la journée. Il regarda son ami. Il le trouvait pâle, mais très irrésistible. Son charme agissait sur Sam, car son coeur se mettait à battre très vite, quand il le regardait de ses yeux rouges sang. Belial lui avait dit qu'il devait boire du sang pour reprendre des forces, alors pourquoi ne lui en demandait-il pas? Tout en réfléchissant, l'ange se dirigea vers sa petite cuisinette, ouvrit son frigidaire, prit deux bouteille de jus de fruit et retourna voir son ami à la salle à manger.

Le démon était dos à lui. Sam eut soudain envie de le prendre dans ses bras. Il déposa les bouteilles de jus sur la table près de Belial et l'embrassa tendrement dans le cou. Puis, il prit sa bouteille et alla s'assoir en face de lui en souriant avec tendresse. Que c'était plaisant d'aimer de nouveau, pensa Samuel, le regard rivé sur son compagnon. Qu'allait-il faire pour terminer cette journée dans l'allégresse et la bonne humeur? L'ange prit une gorgée de jus. Belial lui avait posé une question, se dit Sam intérieurement.

-Je n'ai pas autant besoin d'énergie que vous les guerriers. Je récupère mes forces immédiatement quand j'entre dans mon repère.

Il le regarda à la dérober en poursuivant :

-Tu es la première personne à qui je montre cet endroit. Je suis content que ce soit toi et personne d'autre qui le voit en premier. Dis, Belial, est-ce que tu aimes le jus? Je me souviens que tu m'as dit que tu mangeais et buvais comme les humains.

Il arrêta un instant, déposa ses coudes sur la table et son menton dans ses paumes et lui demanda :

-Est-ce que tu désires un peu de mon sang ? N'hésites pas à me le demander quand tu en as besoin, je te l'ai dit, je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 39
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2518
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Mer 20 Avr - 13:30

Bélial s'était relevé, dos à l'ange qui était lui partit prendre quelque chose dans sa cuisine, en revenant, il avait déposer un baiser dans le cou du démon....Bélial eu un frisson, c'était agréable, il ferma les yeux un instant pour apprécier la douceur des lèvres de son ange, ce geste plein de douceur et de tendresse avait toucher le démon, c'était pour lui la première fois, mais il avait trouver cet instant délicieux, son coeur noir et meurtri battait même vite....ce coeur sombre qui n'avait accueilli que la colère et la violence, était en train d'accueillir un nouveau sentiment qu'il ne connaissait pas encore, il ouvrit les yeux et regarda Samuel qui s'était assis en face de lui et souriait au démon avec toute sa tendresse angélique et l'amour qu'il portait à ce grand guerrier des enfers. Samuel prit le temps de répondre à la question de Bélial, la réponse de l'ange satisfaisait la curiosité du démon qui comprit alors

-Je n'ai pas autant besoin d'énergie que vous les guerriers. Je récupère mes forces immédiatement quand j'entre dans mon repère.

Les différentes catégories d'anges et de démons ont donc un temps de récupération différente, il en va de même pour les différentes races de démon, Bélial lui est un démon vampire, il lui faut du sang pour récupéré sa puissance destructrice, les autres types de démon ont un moyen différent de récupération en fonction de leur race.

- Je vois....

Samuel semblait heureux, le démon était perturbé par la bonne humeur de son compagnon, le regard plein de tendresse qu'il lui donnait rendait le prince des enfers tout chose.

-Tu es la première personne à qui je montre cet endroit. Je suis content que ce soit toi et personne d'autre qui le voit en premier. Dis, Belial, est-ce que tu aimes le jus? Je me souviens que tu m'as dit que tu mangeais et buvais comme les humains.

Bélial avait bien entendu, Samuel était content que ce soit lui et personne d'autre, ce sentiment d'être unique pour quelqu'un le fit rougir soudainement sans qu'il ne sache pourquoi, il voulu ouvrir la bouche pour dire quelque chose mais il détourna le regard, ses crocs entre ses lèvres le rendait vraiment sexy et particulièrement mignon, surtout en le voyant gêner par toute la tendresse que lui envoi Samuel.
Le démon pas très doué pour l'expression de ses sentiments rétorqua au sujet de la bouteille de jus


- Oui je peux me nourrir comme les humains, mais je n'en ai jamais vraiment vu l'intérêt, aux enfers rien n'a de gout a part le sang....

Sang qui semblait lui manquer d'ailleurs, Bélial fit disparaitre son armure qui laissa place a une tenue simple, l'atmosphère terrestre était largement différent, il n'y a pas besoin de se balader en armure alors qu'il n'y a pas de risque pour le moment d'attaque. Puis il vint s'assoir aux côtés de Samuel. Samuel est d'une douceur extrême et cela perturbe grandement le démon, il jeta un coup d'oeil à son compagnon.

-Est-ce que tu désires un peu de mon sang ? N'hésites pas à me le demander quand tu en as besoin, je te l'ai dit, je suis d'accord.

En effet cela faisait un moment que le démon n'en avait pas bu, et il doit être au top pour pouvoir protéger son ange.

- J'en prendrais....un peu...tu n'aura pas mal je te le promet.

Il s'approcha de Samuel, le coeur de Bélial se mit à battre très fort, ses mains légèrement tremblante témoignent de son attirance pour l'ange, son coeur battant à tout rompre des sentiments qu'il pouvait éprouver également pour Samuel. Il posa une de ses mains sur le cou de Samuel, l'autre sur son dos, la tête du démon vint se nicher dans le cou de Samuel, il entrouvrit ses lèvres laissant apparaitre ses canines vampiriques et les planta avec douceur dans le cou de Samuel, la morsure du démon se veut douce et procure du plaisir, ayant des effets aphrodisiaque, la "victime" de leur morsure ressent alors un plaisir intense. Le démon prit un peu de sang, assez pour reprendre les forces perdues, mais peu pour ne pas épuiser son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 26
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2506
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Mar 26 Avr - 3:27

Le Diable avait-il conscience de l'arme puissante qu'il envoyait sur Terre? Avait-il conscience qu'il venait de perdre à jamais sa plus grande force de frappe, car Belial était à lui maintenant et même s'il n'était pas un guerrier, il allait se battre jusqu'à la mort pour prouver au maître des enfers qu'il était à lui. C'était indigne d'un ange de penser ainsi, mais il était amoureux fou de ce démon. Il croyait à la force du verbe aimer. D'ailleurs, son amour avait été foudroyant dès l'instant où il avait posé ses yeux rouges sur lui.

Belial fit disparaître son armure. Samuel fut surprit de voir ses vêtements. Ils étaient si simples. Pourquoi un prince porte-t-il des habits ordinaires? S'il voulait passer inaperçu, il allait devoir changer sa manière de marcher, sa façon de regarder et de s'exprimer, Ce n'était pas évident, même pour lui, de le comparer à un homme ordinaire. Il soupira. Il était encore plus beau vêtu ainsi, plus proche de lui que jamais. D'ailleurs, il vint s'assoir près de lui. Son coeur s'emballa soudain. Il battait tellement vite, qu'il avait peur de le voir sortir de sa poitrine.

- J'en prendrais....un peu...tu n'aura pas mal je te le promet.

Il ne put empêcher son corps de trembler. Pourquoi ? Est-ce qu'il avait peur ou il était tout simplement excité? En fait, il y avait un peu de tout. Il était nerveux aussi. Comment allait réagir son cors? Est-ce que le sang d'un ange pur avait quelque chose de dévastateur pour un démon aussi haut placé que Belilal? S'il le mordait et qu'il tombait sur le sol raide mort, il en ferait une attaque. Il l'aimait trop pour le faire souffrir. Et merde ! Quel con ! J'avais pensé qu'à moi là. Je suis un être surnaturel, alors c'est normal que tout le reste soit aussi spécial. De plus, les anges ont été créés dans le but de repousser le chaos, alors Dieu n'avait sûrement pas négligé des détails aussi importants que le sang, pensa Sam avec horreur et tristesse. Décidément, Dieu et le Diable étaient vraiment des connards de la première espèce, je les déteste, songea l'ange avec mépris. Qu'allait-il faire maintenant, il lui avait promis de lui donner de son sang en lui demandant de ne toucher à aucun n'être humain. Samuel retenu en tremblant le geste du démon, le visage rouge comme une pivoine, il lui dit :

-Arrête..je..je suis désolé, mais je..je ne peux pas te donner de mon sang. J'ai peur que mon sang soit néfaste pour toi. Je n'ai pensé qu'à moi. Je suis vraiment stupide. Je suis un ange pur, alors j'ai bien peur que mon sang le soit aussi et te fasses du mal. J'en mourrais s'il t'arrivait quelque chose Belial.

Il se leva, se passa la main dans les cheveux toujours aussi nerveux et plus triste que jamais. Il avait une solution. Il n'avait pas le choix, il devait trouver du sang pour son ami. Il était médecin, alors il devait bien y avoir dans sa clinique des échantillons de sang d'humain, tout à fait normal et sans effet secondaire pour le démon. L'idée ne lui plaisait pas, et même pas du tout, mais il n'avait pas le choix, c'était ça ou le démon allait se servir seul et il ne voulait pas non plus. Il lui avait dit que ces morsures apportaient chez l'autre partenaire une excitation sexuelle, alors voici une raison de plus pour que l'ange refusa cette éventualité. Il le regarda le visage ravagé par ses tourments intérieurs d'ange et d'amour qu'il avait envers lui :

-J'ai une autre solution. Nous pourrions allez à ma clinique. J'ai plusieurs échantillons de sang d'humain qui ne seront pas dangereux pour toi, alors...euh..je pourrai en prendre pour toi et faire régulièrement de la cueillette de sang.

Il baissa la tête et se mit à pleurer comme un enfant trop déchiré intérieurement pour continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 39
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2518
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Jeu 16 Juin - 0:29

Belial allait se nourrir du sang de son très cher ami, mais celui ci semblait fort réticent, et il se leva quelque peu brusquement, ce qui surpris le démon.

-Arrête..je..je suis désolé, mais je..je ne peux pas te donner de mon sang. J'ai peur que mon sang soit néfaste pour toi. Je n'ai pensé qu'à moi. Je suis vraiment stupide. Je suis un ange pur, alors j'ai bien peur que mon sang le soit aussi et te fasses du mal. J'en mourrais s'il t'arrivait quelque chose Belial.

Belial se leva à son tour, et s'approcha alors de cette créature qui lui faisait tourner la tête...arriver à quelque centimètre de l'ange, il osa un geste de douceur en le prenant dans ses bras....c'était rare venant de lui, et surprenant car il chérissait en cet instant un ange.

- Il ne m'arrivera absolument rien, le sang des anges est pur certes, mais une fois mordu par un démon nous injectons en quelque sorte des hormones qui corrompt le sang de l'ange, cela n'est ni mortel pour nous, ni mortel pour vous, mais je comprendrais si cela te gène et si tu préfère que je me nourrisse autrement.

La main du démon vint alors caresser la joue de son ange, il ne voulait pas non plus que Samuel prenne des risques pour lui, il s'en voudrait si le ciel rejetait cet ange si pur et si délicieux. Il l'aimait, mais il ignorait le nom de ce sentiment, son coeur démoniaque ne battait que pour Samuel, il était le premier homme, la première créature, qui faisait cet effet au prince.


- Je ne sais pas pourquoi, mais je ne veux pas te quitter.... je suis perturbé quand je suis avec toi, et je veux te protéger....


Le regard rouge sang du démon interrogeait l'ange sur l'origine de ces sentiments qu'il pouvait éprouver, il n'avait jamais rien connu de tel, et de si fort, il voulait connaître le nom de cette chose, savoir ce qui lui arrivait à cet instant. Les démons tombent rarement amoureux, et Satan lui même en serait en colère s'il apprenait qu'un de ses meilleurs généraux était sous l'emprise d'un ange, et qu'il ne peut s'en passer, et qu'il serait capable de détruire pour protéger cet être

- Je pourrais tuer cent de mes propres légions pour qu'aucun mal ne te sois fait....

Cela pourrait faire peur à entendre, mais c'était là une preuve des sentiments qu'il pouvait éprouver pour Samuel, mais qu'est ce que Dieu dirait lui ? Dieu est un être de lumière qui accorde le pardon à des âmes impures humaines et ce uniquement pour gagner des âmes dans son antre et non par respect de la personne, Dieu ne considère pas qu'un être humain puisse racheter réellement ses péchés mais il considère qu'il peut avoir une attitude exemplaire au paradis si et uniquement si celui ci veut bien suivre scrupuleusement les règles de son créateur et renie Satan et les démons....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 26
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2506
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Sam 18 Juin - 5:19

Belial se leva et s'approcha de lui. Sam détourna la tête gênée de démontrer une faiblesse. Le démon le prit alors dans ses bras doucement. Sa réaction fut qu'il resta quelques instants figé, gardant ses bras le long de son corps.

- Il ne m'arrivera absolument rien, le sang des anges est pur certes, mais une fois mordu par un démon nous injectons en quelque sorte des hormones qui corrompt le sang de l'ange, cela n'est ni mortel pour nous, ni mortel pour vous, mais je comprendrais si cela te gène et si tu préfère que je me nourrisse autrement.

Un énorme soulagement envahit le corps de l'ange. Il se détendit, encercla la t aille de Belial de ses bras et appuya sa tête contre son épaule. Comme il aimait être ainsi, il aurait adoré arrêter le temps.

-Je suis soulagé. Je mourrais d'envie que tu me mordes, mais j'avais peur que tu en souffres.

Samuel rougit, cacha son visage dans le cou de son compagnon en disant :

-J'étais jaloux à l'idée qu'un autre puisse bénéficier des bienfaits de tes morsures. J'ai honte de l'avouer, surtout devant le bras droit du Diable en personne, mais j'étais vraiment prêt à te donner du sang d'humain.

L'ange regarda Belial, celui-ci lui caressa la joue et lui dit de sa voix chaude et sensuel qui accéléra les battements de son coeur :

- Je ne sais pas pourquoi, mais je ne veux pas te quitter.... je suis perturbé quand je suis avec toi, et je veux te protéger....Je pourrais tuer cent de mes propres légions pour qu'aucun mal ne te sois fait....

Sam ne put s'empêcher de rougir de nouveau à ces derniers mots. Les yeux flamboyant du prince étaient remplis d'interrogation. Il ne comprenait pas les sentiments qui le poussaient vers Sam. "Je veux te protéger", il répéta cette phrase longuement dans sa tête, sourit à son amant, approcha ses lèvres près des siennes et l'embrassa tendrement. Il s'éloigna et plongea de nouveaux ses yeux dans les siens :

-Les humains lient ses émotions à l'amour. Les anges connaissent l'amour, mais j'avoue que ce que je ressens pour toi est plus puissant et j'en suis également perturbé. Je deviendrais un tueur si les miens venaient sur Terre pour te faire du mal.

Il n'y avait aucun doute que cela arriverait pour Sam. L'un ou l'autre des deux camps, quand ils apprendraient leur relation, il y aurait du grabuge. Certes, il n'était qu'un médecin parmi tant d'autres, mais il était quand même un serviteur de Dieu et celui-ci n'accepterait jamais l'amour qu'il portait au démon, surtout que c'était un prince. Il en avait conscience, mais il combatterait pour son amour. Par contre, qu'est-ce que le Diable réservait pour Belial? Son compagnon lui disait qu'il tuerait cent de ses propres légions. Samuel frissonna, inquiet soudain, pour Belial, il régnait, il avait des légions à lui, qu'allait-il pensé de lui, s'ils venait à savoir que leur maître aimait un ange, leur ennemi juré. Il se blottit dans les bras de son amant :

-Je veux bien que tu me mordes maintenant s'il te plaît. Serre-moi également très fort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 39
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2518
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Ven 8 Juil - 13:22

Le démon ne pouvait détourner son regard de la créature la plus parfaite qu'il ai pu voir, même les muses vicieuses des enfers tel que Alouquoua ne pouvais rien contre la beauté pure et parfaite de son ange. Il fallait être un fou probablement pour toucher à ce si joli minois, Samuel était pour Bélial son premier véritable amour, en enfers tout n'est que vice, si Bélial n'aimait pas Samuel, il aurait réagis comme avec les autres....il l'aurait tout simplement plaqué contre un mur, et aurait fait des trucs pas très catholique pour que l'ange soit déchu, mais il ne le voulait pas, il désirais Samuel certes....mais Bélial était peut être un des seuls princes à avoir une conscience.

Il caressa le visage de Samuel, c'est étrange qu'il soit capable de douceur, mais en tout cas, pour rien au monde il ne ferait du mal à son ange, il fallait qu'il apprenne à être le plus doux possible....car Samuel semble aimer particulièrement qu'on soit doux et tendre, Bélial devra faire des efforts. Samuel s'était réfugier dans les bras de son grand démon....


-Je veux bien que tu me mordes maintenant s'il te plaît. Serre-moi également très fort

Bélial avait-il bien entendu ? Son cher et tendre voulais donner son sang, il voulait que le prince le morde, Bélial souriait alors, de façon douce, et se voulait rassurant.

- Je dois te prévenir dans ce cas, la morsure des démons on des effets différents selon les races...pour ma part, je suis un démon vampire, ma morsure ne te fera aucun mal, mais elle te procurera un plaisir identique à un aphrodisiaque....

Bon nombre de démons, ont gouter à la morsure délicieuse du prince, lorsque celui ci s'ennuyait en enfers, il allait chercher parmi ses chers et tendres petits démons, et leur faisait passer des nuits absolument délicieuses, la morsure du démon leur procurait un plaisir si intense, que les démons ne pouvaient s'empêcher de venir à lui et de lui demander des choses un peu plus vicieuses....ils se jetaient littéralement sur Bélial pour avoir une nuit torride à ses côtés, c'est que c'est une bête le monsieur....

Mais là c'est un être pur qu'il a entre ses mains, qu'allait faire Samuel une fois mordue ? Va t-il céder à la tentation, ou rester un ange sans reproche et refouler les désirs puissants qui monteraient en lui, le venin de la tentation est puissant....


- Ne cède pas à ce plaisir si tu ne le souhaite pas réellement

Les anges qu'il a mordu, il prenait plaisir à les faire céder et à les souillés mais là....c'était pas n'importe quel ange pour lui....il l'avait maintenant avertit, Bélial ne veut pas faire ce qu'il a fait subir au autres à Samuel, il voulait le protéger et le chérir plus que quiconque....

Sur ces dernières recommandations, Bélial prit délicatement Samuel dans ses bras, le tenant fermement comme l'ange lui avait demander....approchant son visage de celui de Samuel, il frôla les lèvres de celui ci, et ses lèvres descendirent jusqu'au cou de son cher ange, il entrouvrit ses lèvres, ses crocs toute sorties n'attendait qu'une chose, mordre....il planta alors ses crocs dans le cou de Samuel, le tenant fortement dans ses bras musclés, la tête du démon réfugier dans le cou de son ange, il avait commencer le processus, le sang de l'ange coula alors dans la gorge du démon, il était délicieux, sucré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 26
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2506
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Jeu 14 Juil - 4:40

- Je dois te prévenir dans ce cas, la morsure des démons on des effets différents selon les races...pour ma part, je suis un démon vampire, ma morsure ne te fera aucun mal, mais elle te procurera un plaisir identique à un aphrodisiaque....

Sa morsure lui procurera un plaisir identique à l'aphrodisiaque. Il était médecin, alors il savait techniquement parlant que le but de ce médicament était de stimuler le désir sexuel. Toutefois, Sam en avait jamais pris, car il était en lui-même le médicament naturel pour tout être humain. Il savait exactement comment faire pour accélérer les pulsations sexuelles de tout être vivant. Il préférait les hommes certes, mais un ange qui se respecte avait dû exercer son pouvoir de persuasion au moins une fois sur chaque race vivante dans son existence. Belial lui offrait la chance d'être celui qui reçoit au lieu de celui qui donne, alors pourquoi allait-il refuser cette opportunité?

- Ne cède pas à ce plaisir si tu ne le souhaite pas réellement

Intérieurement, il était déjà très excité, mais il avait peur également. Qu'est-ce qu'il s'apprêtait à faire ? Une relation sexuelle avec un démon vampirique, qui se trouvait être le prince des démons, le bras droit de Satan. Il ne pourrait plus retourner au Ciel. Il serait jugé pour haute trahison et aurait comme châtiment la mort. Il ne serait plus accepté par aucun de ses semblables, surtout les soldats qui le verrait immédiatement. Ils le verraient par son aura qui ne serait plus d'un blanc pur. Est-ce qu'il était prêt à assumer toutes ses conséquences ? Est-ce qu'il était prêt à céder au plaisir que Belial lui donnait, malgré tout ce qu'il allait perdre?

La réponse fusa dans son esprit immédiatement : Oui, il était prêt. Il l'était depuis que son coeur l'avait choisi. Il l'était depuis que celui-ci l'avait prit dans ces bras. Il l'était, parce qu'il n'avait jamais eu l'intention de retourner au Ciel et que ses supposés camarades le traitaient comme un crétin inutile depuis longtemps, alors leur conviction serait juste plus forte, c'est tout. Il l'était, et c'était la plus forte raison, parce qu'il aimait, adorait inconditionnellement la personne qui se tenait devant lui, celle qui faisait battre son coeur aussi rapidement et qu'il désirait plus que tout :Bellial.

Il plongea son regard bleu dans celui de son amant, quand Belial le serra contre lui. Il ne fit aucun geste brusque quand il approcha son visage et caressa ses lèvres, Il ferma les yeux. La bouche de son petit ami descendit doucement dans son cou. Le corps de Sam se raidit quand il sentit les crocs s'enfoncer dans sa chair. Ses mains se crispèrent volontairement.

Soudain, il devint mou, vidé et se laissa aller contre le corps musclé de son démon. La morsure commençait son travail. L'ange avait dit quelques instants plutôt qu'il était prêt, l'était-il encore ? Avait-il changé d'avis? Allait-il céder au plaisir qui coulait en ce moment dans ses veines? Pour le moment, rien n'était sûr, car il était à demi conscient et semblait être désorienté et perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 39
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2518
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   Dim 11 Sep - 17:21

Bélial tenait fermement son ange contre lui, c'était un moment important, il savait qu'une décision allait être prise, et celle ci n'appartenait qu'à Samuel. Bélial ne tenterait rien, il ne veut pas influencer le choix de son amour. Le sang de Samuel glissait lentement dans la gorge du démon, son sang avait un gout sucré, il était délicieux, le sang vierge de cet être lui procurait beaucoup de plaisir, et le démon sentait peu à peu ses forces lui revenir.

Le gout du sang de Samuel lui rappelait les longues batailles dans le chaos avec les anges et son armée, elles étaient violente, Bélial avait pour habitude, de ne pas tuer immédiatement ses victimes mais commençait par les mordre, et à les toucher, les obligeants à lâcher prise, et à céder au plaisir malsain que le grand démon leur procurait. Il prenait plaisir avant, à les salir, et souriait en les voyants perdre leur pureté. Mais ici tout est différent car Samuel n'est pas qu'un ange pour lui, c'est, la seul personne pour qui il a envie de se battre chaque jour.

Bélial fait alors attention, il s'arrête de boire le sang de Samuel pour ne pas affaiblir l'ange, mais Sam gardera la marque du démon sur lui. Le démon pose alors ses yeux sur son amour, il le trouve tellement beau, il aimerait l'embrasser et le couvrir de tendresse, mais il sait très bien que pour l'instant il ne doit pas le toucher pour ne pas provoquer son amour, pour ne pas "l'incité"


- Tu est magnifique...

Comment vouloir blesser une beauté pareil ? Bélial a probablement beaucoup de chance, car cet ange l'aime, et il semble que le démon éprouve des sentiments fort et amoureux envers Samuel. Il ne souhaite qu'une chose, être auprès de lui, il ne veut pas le salir, il lui donne beaucoup de respect et est patient avec lui.
Il garde l'ange entre ses bras, observant ses réactions, il ne voudrais pas qu'il lui arrive quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Paradis sur terre!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Paradis sur terre!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Libre] Le paradis sur terre !
» Paradis sur terre - Hawai - Dean & Haley
» Le paradis sur terre : les magasins *.* [Origami]
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yaoi paradise  :: La terre :: Habitations :: Campagne. :: Appartement de Samuel Toben.-