Partagez | 
 

 Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Newraw

avatar


Messages : 38
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 1596
Date d'inscription : 03/05/2013
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   Dim 2 Juin - 3:33

Uriel était agenouillé devant une croix, position de prière et priait son Père. Après tant de siècle d'ignorance, il devait s'occuper plus de se père si aimant. Il n'avait pas le droit de le délaisser de la sorte. Les mains encore légèrement tâché, il faisait son rapport au père lui demandant de pardonner ces êtres qu'il avait châtier car ils avaient subit leur punition. Mais les êtres qu'il avait puni n'était pas n'importe qui... s'étaient des anges! Des anges qui, malheureusement, avaient sombré que trop dans le péchés. Ils n'avaient pas encore été déchût, mais cela n'était qu'une question de temps mais il était trop tard. L'heure du châtiment avait sonné pour ces quatre être de pureté.

Uriel, se rappelant de sa dernière rencontre avec le père s'en sentit que plus triste. Lucifer. Ils avaient parlé un peu de ce frère déchût. Dieu ne s'en était pas remit comme lui, il avait pleuré, sentit la douleur de son Père... la même douleur ou presque.

Lucifer... Il se souvenait de ses bras autour de lui, de sa peau de nouveau né et de son parfum. Il se souvenait clairement de la chaleur du corps de son frère, de sa voix, de ses rires. Pourquoi avait-il sombré!? Uriel l'aimait tellement, cela en avait presque été maladif à un moment donné. Oui. Un amour fraternel? Aujourd'hui, avait tout ce qu'il savait, l'archange du châtiment ce le demandait. il savait ce qu'était l'amour, mais ne l'avait jamais expérimenté. Que ce soit charnel ou sentimentale, l'ange ne le connaissait pas. Oh, serte, il connaissait l'amour de son père, mais celui d'un autre être? Non. Uriel se demandait ce qu'était advenu Lucifer. Oh, il avait entendu tant de chose à son sujet. Il en avait dévergondé plus d'un. Il était une bête de sexe, des sept péchés. Ce pauvre frère qui ne faisait rien pour son salut et qui rendait plus lourde sa peine. Une larme coula sur la joue de l'ange.

Comment se frère pouvait-il être devenu si... si... si cruel! Oui, cruel! Il s'amusait à faire souffrir leur Père, à prendre la vertu des autres anges quitte à la leur prendre de force, il en tuait même sans état de conscience. Uriel se demandait comme Lucifer avait fait pour en arriver là. Est-ce que la jalousie était assez forte pour lui faire perdre la tête à ce point? Il avait lui même une âme et des sentiments, il avait apprit à en avoir en tout cas, et n'arrivait pas à s'imaginer à la place de son frère. Oh! Mais il savait être bien plus cruel que lui quand il mettait à point ses châtiment. Écorcher à vif des gens en les laissant vivre, pertes des membres un à un jusqu'à ce qu'il ne reste que le tronc et la tête tout en prenant soin de retirer peau, chaire, muscle des os des dit membres avant de les trancher. Oui, il était cruel car il pouvait aussi prendre des êtres chers au lieu de s'attaquer directement à ces pécheurs. Mais, d'autre fois il grâciait aussi et offrait le pardon du seigneur.

Était-il vraiment la main gauche de Dieu? Peut-être. Peut-être pas. Il l'ignorait et ne voulait pas le savoir! à une époque, il avait craint de ressembler à Lucifer. De se déchoir comme lui et de sombrer dans les péchés comme l'homme le voyait parfois. Un ange fou de douleur qui avait noyer sa perte dans les péchés... L'Homme le voyait de plusieurs façon et rarement de bon oeil, ce qui attristait un peu l'ange mais pas tant. son devoir était de les protéger!

Ce qu'il ne comprenait pas, s'était comment la haine de Lucifer envers eux avait-elle pu le faire ainsi sombrer! D'accord, il haïssait l'homme car Dieu leur avait offert plus d'amour qu'à lui, mais pourquoi se venger sur leurs frères? Tout ce sang... Uriel s'en souvenait comme si s,était hier!

L'odeur de fer plein le nez et la bouche, une odeur qui s'était imprégné dans ses vêtements, dans sa chair, dans ses plumes... Le rouge vermeille qui avait bientôt immaculé la lame de son épée Ziel puis ses vêtements, sa peau et ses ailes. Il s'était vite retrouvé tâché du sang de ses frères. Il ne voyait plus rien à se moment là. La haine, la colère et la tristesse avaient pris le dessus. il ne voulait qu'une chose, protéger le Père et les siens. Il avait mit en pièce des centaines des siens en entrant en colère et combien en avait-il brûlé? Il n'en avait aucune idée! Personne ne le savait vraiment car les cendres s'étaient dispersées au quatre vents comme les membres des siens. Il était par la suite tombé dans une sorte de coma et la seule nouvelle qu'il avait eut à son réveille avait été la chute de son frère et sa promotion au titre d'archange du châtiment et veilleur des Hommes.

- Oh, Lucifer... mais qu'es-tu devenu mon Frère! Où es-tu aujourd'hui? murmura-t-il pour lui même, ne sentant pas la présence familière dans son dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 24
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2541
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   Dim 2 Juin - 18:34

Un crissement sourd scionna la terre brulée et craquelée, un démon d’une carrure imposante et muni d’un simple pagne franchi la porte lourde du sanctuaire du malin. Il se posta devant avec son visage dépourvu d’expression devant la scène de débauche qu’il pouvait observer. Il patienta en essayant de rester impassible face à cette bestialité qui lui ferrait prendre son pied.

Des gémissements, des cris de douleurs et de désires pénétrèrent ses oreilles pointues. Le démon ne pouvait s’empêcher de regarder la puissante musculature de son maître, il fantasmait sur ses trapèzes qui se bombaient à chaque mouvement de son dos, sur ses fesses musclées qui se raffermissait à chaque coup de reins. Il tentait de retenir cette envie de se caresser tout en admirant son employeur. Le souffle du dieu des abysses réchauffait chaque esprit présent dans les environs, l’ange déchu jeta un coup d’œil rapide sur son bras droit qui était en train de se masturber vigoureusement dans un râle de plaisir.

-Belzébuth qu’est-ce que tu fou ?
-Bah j’me branle. Dit-il avec un ton franc à la limite du vulgaire.
-ça je vois bien ! La question que je me pose c’est plutôt pourquoi tu ne ME branle pas !
-Parce que vous baiser cette pute et que je n’aime pas passer au second plan.
-De quoi ça ? Il regarda la succube qui lui lançait des gémissements charmeur. Il la regarda dans les yeux pour lui enfoncer sa main griffue dans sa poitrine pour la réduire en centre. Il souffla sur le petit tas et dit avec un ton moqueur. Je ne vois aucune pute ici, tu as du abuser sur l’alcool.

Il se coucha sur le dos en tapotant son sexe puissant en lui souriant charmeur. Belzébuth sourit en coin et grimpa sur le lit en s’approchant de lui à quatre pattes. Il s’approcha de Lucifer et donna des petits coups de langue sur sa virilité pour ensuite la prendre complètement en bouche car il ne pouvait résister à l’odeur sexuelle de son partenaire.

-Alors dis-moi quels sont les nouvelles ?

Il tira les cheveux courts de Belzébuth pour l’obliger à retirer son sexe de sa bouche et puis le repoussait pour l’obliger à le reprendre. Son sbire n’avait pu résister et se masturbait sans douceur en effectuant sa fellation.

-Mmmh maître. Dit-il haletant. C’est votre frère, on l’a retrouvé… haan... Il resserra sa prise autour de son sexe.
-Lequel ? Je n’en ai pas qu’un.

Il enleva la main de bel pour lui procurer du plaisir lui-même. Belzébuth se crispa en ouvrant la bouche déjà près à jouir du peu de plaisir qu’il a eu.

-Celui qui est sur terre, Uriel.
-Mmmh intéressant. Il le fixa avec ses grands yeux jaunes. Tu as bien travaillé tu as droit à une récompense !

Il tira sur son sexe pour l’approcher de lui, le retourna et le pénétra sans douceur. Le démon semblait pleinement satisfait du cadeau de son maître, il en était même ravi. Belzébuth est assez connu en enfer pour ses capacités sexuelles et d’excitation. Il écarta ses jambes pour se masturbant en laissant échapper des bruits sourds de sa gorge.

-Mmhh oui maître défoncé moi !

Il ne fallut que 5 cinq secondes et le malin exécutait sa requête et le prenait sans douceur apparente. Quand ils jouirent, Satan se leva pour claquer dans ses doigts pour être habiller d’un costar assez classieux.

- Bon ce n’est pas tout ça mais j’ai un ange à déplumer.

Il ricana bruyamment en prenant sa forme humaine, il descendit les marches de son palais pour passer devant son trône empli de crâne et s’engouffrer dans une petite pièce où il y avait un pentacle dessiné au sol. Il s’y positionna au milieu en baragouinant quelques mots en langage démoniaque et disparut dans un coup de tonnerre pour apparaître sur terre.

Son visage charmeur affichait une mine dégoutée l’odeur des humains le répugnait amplement, il se dirigea vers l’église délabrée où était son frère. Arriver devant il sourit malicieusement, son visage pendant un court instant ressemblait à un crâne avec des cornes. Il s’engouffra dans le bâtiment en souriant, son ombre se propagea dans les débits dans une aura oppressante.

-Mmhh c’est toujours aussi triste ici. Il manque vraiment d’un peu de couleurs.

Un rire guttural s’échappa pour atteindre les oreilles d’Uriel. Il était positionné non loin de lui et comptait bien faire autre chose que de discutailler tranquillement du passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 38
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 1596
Date d'inscription : 03/05/2013
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   Dim 2 Juin - 19:49

Un frisson parcouru l'échine de l'ange. Un frisson de quoi? Il ne le su pas sur le coup. S'était comme sentir une présence démoniaque à quelque centimètre de lui, près à lui sauter à la gorge comme un tigre sur sa proie. Sauf que l'archange du Châtiment n'était ni un animal ni une proie et qu'il ne se laissait jamais faire. Non, s'il devait être proie ou prédateur, Uriel était automatiquement classer comme un prédateur. Un aigle pour être plus précis et l'aigle mange des serpents... mais pas les plus gros bien sur, aucun n'aigle n'est assez gros pour manger un anaconda ou un python.

Un soupire s'échappa des lèvres de l'ange. Un soupire de tristesse, de désespoir et de peine. Pourquoi cette guerre? Pourquoi faire couler le sang? Les anges et Lucifer disaient qu'ils n'étaient pas comme les hommes, qu'ils leur étaient supérieur, mais Uriel connaissait la vérité. Ils n'étaient pas mieux que ces créatures éphémère qui s’entre-tuaient pour diverses raisons, parfois sans queues ni tête. Comme la guerre de Troie où deux armées s'étaient affronté uniquement pour une femme. Pour une femme! Pour cette être recelant le péché originel des centaines de vies avaient été perdues. Pour l'archange une vie en valait bien des centaines et non l'inverse!

Guerre... Ce simple mot rappela à l'ange les paroles de son père: Je n’ai pas supporté le départ de ton frère et le fait de devoir le combattre chaque jour est une corvée pour moi et il sait pleinement que c’est ma faiblesse et il en joue quelque part. Oui, Uriel le savait très bien que son frère adorait torturer les siens et surtout le Père. Le coeur de l'ange se serra. Il se souvenait à quel point le Père avait sembler si faible à un moment, peut-être était-il fatigué comme lui. Guerre, guerre... S'était comme une partie d'échec ou Dieu et Lucifer était les rois et les joueurs, les démons et les anges des pions et Archanges et Démons supérieurs des pions plus importants et qui se retrouvaient par deux. Et lui? Qu'était-il dans cette guerre? Une tour, un fou, un cavalier... qu'était-il? Il l'ignorait et d'un côté il en était heureux. Il détestait la guerre, s'était pour ça qu'il était heureux d'être sur Terre. Il avait, contrairement à beaucoup, toute sa puissance sur Terre autant qu'aux cieux. Il était tellement adapté maintenant que la Terre était devenu l'équivalant des cieux pour lui et qu'il n'avait plus besoin de remonter au ciel se ressourcer ou faire le plein. La Terre était SON échiquier où il était le grand maître. Démon, autant supérieur qu'inférieur, anges ou même archange trouvaient la fatigue plus rapidement sur Terre et ce assez vite alors que lui non.

L'ange eut le souffle court. Si un jour il devait punir son frère, ce serait sur Terre. Il aurait plus de chance de survivre et il pourrait punir son frère entièrement et de la pire des façon. Il avait déjà, au fin fond de son esprit, préparé la punition de Lucifer. Au, ce n'était pas lui qui la décidait bien sûr, elle s'imposait d'elle-même et s'était à lui de l'imposer ou de gracier, mais l'ange déchût n'aurait pas le bonheur de se voir pardonner. Non, il avait trop fait souffert le Père. Le père... Une larme coula sur la joue de l'Ange. Oui, il savait ce que cela faisait que de perdre un être cher. Lui avait perdu son grand-frère, celui sur qui il avait toujours pris appuis et réconfort.

Un rire gutturale lui fit ouvrir les yeux d'un coup, les poils sur son corps se dressèrent et il contracta tout ses muscles, tous ses sens en alerte. Il ne lui fallu pas long pour qu'il comprenne ce qui avait fait se bruit si... si quoi? Surprenant? Lentement l'ange avait tourné la tête vers l'origine du rire. Un léger sourire marqua son visage. Il était mi amusé, mi surprit, mais aussi mi cruel.

- Lucifer... Ça faisait longtemps mon frère. Je croyais bien ne jamais te revoir tu sais? Mais dis moi, que fais-tu sur cette Terre où vivent les êtres à l'origine de ta haine pour le Père? demanda l'ange d'une voix douce en se levant

Les yeux de l'ange tournèrent légèrement au vermeille délicatement mauvâtre. Le feu qui brûlait en lui avait réagit à tous ces péchés qui composaient son frère déchût. Mais, étrangement, vraiment étrangement, l'Archange voyait toujours son frère comme il avait été avant de sombrer. Il voyait l'âme de Lucifer avant sa déchéance et il dû se faire violence pour voir enfin à quoi il ressemblait vraiment maintenant. Uriel s'approcha de son frère, tête légèrement penché sur le côté le regard toujours innocent comme il l'avait au paradis, un peu niait aussi. Cependant, Uriel n'était plus l'ange innocent et ignorant qu'il avait été. Non. Il était devenu source de peur chez certains démons supérieurs après qu'il soit parvenu à anéantir presque deux légions de Andras, démon de la jalousie qu'il avait presque tué au passage. Il était aussi connu pour la barbarie avec laquelle il imposait parfois ses châtiments. Il avait, un jour, entendu un démon supérieur dire que Lucifer était un chérubin à côté de ce que l'archange pouvait faire aux hommes, à ses frères où même aux démons. L'archange n'avait pas relevé.

Mais, à ce moment là, Uriel avait l'air calme comme l'eau d'un lac dormant. Cependant, ne dit-on pas qu'il faut se méfier de l'eau qui dort?

Une odeur de fumée émanait du plumeau supérieur, s'était Andras qui le surnommait ainsi habituellement, mélangée à une odeur de sang frai. Il avait éliminer quatre anges plutôt s'était donc normal.

Les yeux légèrement vermeille de l'ange s'encrèrent dans les iris d'or de son frère et il y lu tout le mal qu'il avait fait, les enregistra dans le but prochain de les ressortir lorsque l'heure serait venue. Penchant la tête de l'Autre côté comme un chien qui ne comprendrait pas un ordre, Uriel ne lâcha son frère du regard.

- Tu as changé physiquement mon frère. C'est surprenant que d'un lieu à l'autre notre corps se modifie tu ne trouve pas? Sa voix était fluette, légèrement grave comme au paradis. Il ne prenait pas la voix divinement grave qu'il avait à présent, non, ça ne lui tentait pas. Qu'est-ce qui ne lui tentait pas? Tout simplement de montrer à son frère à quel point lui aussi avait changé.

Lui même avait changé physiquement. Il portait des habits noir, une veste d'ébène ouverte en V avec des coutures azures sur les bords. Son pantalon était plus que moulant, mettant en valeur sa silhouette devenue plus que musclée avec le temps. Sa peau qui était à peine pâle au moment de la déchéance de Lucifer avait maintenant la transparence qu'avait parfois la peau des femmes sur le point de mettre bas ou des très vieux vampires. Pourtant, Uriel n,était ni l'un ni l'autre. Lentement ses yeux reprirent leur teinte de glace naturelle, mais même là ils avaient changé eux aussi. Ou plutôt la lueur qui y brillait. Ce n,était pus la joie naïve, l'amusement ou la curiosité, tout ce qu'il avait été durant ce temps d'innocence, non! Maintenant s'était la sagesse, la ruse et une pointe de cruauté ou de folie malsaine et tout au fond on pouvait y voir une flamme. Une flamme de quoi? Personne ne le savait, mais le feu y était pourtant, parfois brûlant comme un brasier, parfois comme des braises pratiquement éteintes.

Oui, à y regarder de plus près, le petit ange innocent qu'il avait été avait disparut, remplacé par l'archange du châtiment. Oh, il y avait toujours autant d'amour et de douceur en lui, mais son corps portait les marques de son travail. Oui, la mission que Dieu lui avait donné l'avait transformé et pas qu'en bien. Il avait parfois dû se faire violence pour éviter les carnage comme l'incendie de Rome.

La température de la pièce monta tranquillement, en fait, la chaleur qui entourait les deux êtres angéliques (ou plutôt anciennement angélique pour Satan) provenait de Uriel qui réagissait instinctivement à la sensation de froid que lui avait procuré l'un des souvenirs de son frère.

Toujours le regard innocent et naïf, l'angelot regardait son frère en attendant ses réponses.

Uriel était devenu un ange des plus étranges. L'Homme aurait dit qu'il souffrait de multiple personnalité, ce qui n'était pas totalement faux puisqu'un partie e lui jubilait de la douleur qu'il pouvait imposer aux hommes, aux démons et aux anges. Il savait, sans le montrer, qu'il pouvait surprendre ce grand frère de toute les façon. Il avait toujours la "vertu", mais juste à connaître ce dont il était capable et un démon pouvait savoir qu'il devait être un sacré coup au lit. Mais, pour rien au monde Uriel le ferais. De toute façon il n'y connaissait rien au sexe. Tien, se serait une question à poser au père quand il le reverrait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 24
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2541
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   Lun 3 Juin - 19:45

-Lucifer... Ça faisait longtemps mon frère. Je croyais bien ne jamais te revoir tu sais? Mais dis-moi, que fais-tu sur cette Terre où vivent les êtres à l'origine de ta haine pour le Père?

L’ange des ténèbres ricana d’un petit rire moqueur.

-Hoooo tu sais l’humain à beau sentir la charogne ce n’est pas lui que je suis venu voir mais bel et bien toi. Et franchement *il eut un mouvement d’épaule avec un sourire en coin* ce n’est pas ici que je risque d’en croiser.

Il regarda Uriel qui sondait son âme tout en se dirigeant vers lui et il rit dans son for intérieur pour ensuite lui dire le sourire au lèvre en positionnant les paumes de ses grandes mains vers le ciel.

-Hoooo voyons mon frère range ton attirail de magicien, tu risquerais de te faire mal. Tu ne peux pas analyser tous mes péché, il y en a beaucoup trop et puis on sait tous que je suis bien plus fort que toi-même sur cette terre.

Il lui sourit une seconde fois en lui faisant bien comprendre sa supériorité et s’approcha de lui en sautillant légèrement comme si il avait un air de jazz en tête tout en resserrant sa cravate.

-Tu as changé physiquement mon frère. C'est surprenant que d'un lieu à l'autre notre corps se modifie tu ne trouves pas?

Lucifer ignora sa question dans un premier temps car il n’aime pas y répondre dans l’instant précis mais aime faire durer les choses dans la longueur.

-En plus il faut avouer que tu as vraiment une tête de con quand tu penches la tête. On dirait un chien avec un cancer dans son cul. Il se regarda en s’époussetant en admirant sa dégaine. Je n’ai pas vraiment changé, c’est ma véritable apparence, j’ai la même en Enfer. Il se regarda dans un morceau de verre cassé. Je suis plutôt beau gosse, j’aurais limite envie de me branler en me regardant.

Il détourna le regard du morceau de verre pour reposer ses yeux sur son frère.

-Tu as bien grandi toi, tu es peut-être devenu un homme enfin ! Il était temps, ton innocence et ton air niait me lassait amplement.


Il claqua dans ses doigts pour que les cierges étains et user avec le temps se ravivent. Il disparut dans une volupté de fumée pour réapparaitre devant lui et lui attrapa l’entre jambe.

-Il y a bien l’air d’avoir des couilles dans ce pantalon dis donc, je suis fière de toi !

Il lui lécha la lèvre en lui massant l’entrecuisse.

-Tu es beaucoup plus intéressant maintenant et puis tu ne sais pas ce que c’est ça doit surement te faire du bien.

Il plongea son regarde doré dans les bleu pâle de son compagnon de jeu en arborant une expression irrésistible et charmeuse.

-Tu as toujours été l’un de mes frère favori tu sais et je t’aime toujours autant qu’avant…

Il prit un air sérieux en continuant ses caresses. Dans son air sincère le mensonge était présent. En effet, tout ce qui l’intéressait était sexuelle, il voulait juste le tester au pieu et surtout il voulait qu’il rejoigne ses rangs car il sait que c’est quelque chose qui ferrait énormément de peine au seigneur.

-Tu as vu ça comme je prends soin de toi ? Je nous ai créé une ambiance de fou pour nos retrouvailles.

En insinuant que les cierges qu’il avait allumés donnaient une ambiance du tonnerre à en faire pâlir une jeune vierge.

-Il suffit que tu desserre les fesses et tout se passera bien.

Il embrassa son cou en se frottant langoureusement contre le sexe de son frère un peu émoustiller par le contacte physique. Il espérait en profiter un maximum de son petit frère et que ce soit dans tous les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 38
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 1596
Date d'inscription : 03/05/2013
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage.
Ami(s):
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   Lun 3 Juin - 20:41

- Hoooo tu sais l’humain à beau sentir la charogne ce n’est pas lui que je suis venu voir mais bel et bien toi. Et franchement *il eut un mouvement d’épaule avec un sourire en coin* ce n’est pas ici que je risque d’en croiser.

Un sourire orna les lèvres de l'ange. Son regard balaya les lieux déserts et défraîchis. L'église était abandonnée depuis des lustres, mais l'ange sentait toujours la présence du Père et s'était plus qu'il n'en avait de besoin pour être heureux. Il regarda ensuite son frère lever les paume en l'air avant de déclarer qu'il ne pourrait jamais sonder tous ses péchés et que même sur Terre il était plus fort que lui. Peut-être, mais la colère du Feu de Dieu est très surprenante, il est un habile manipulateur et un châtieur hors pair qui sais jouer de tous ses pouvoirs. Il pourrait peut-être lui jouer un sale tour tien?

Il regarda le sourire supérieur de son frère et haussa les épaules comme s'il s'en fichait. S'était le cas. Il ne faisait pas confiance à ceux qui imposaient leur supériorité, alors même s'il aimait son frère il ne lui faisait plus confiance. Il se doutait des intentions de son frère. Ils allaient jouer tous les deux et Uriel espérait ne pas s'y blessé.

Par la suite Lucifer ignora sa question sur l'apparence, ce qui fit sourire l'ange.

- En plus il faut avouer que tu as vraiment une tête de con quand tu penches la tête. On dirait un chien avec un cancer dans son cul. Je n’ai pas vraiment changé, c’est ma véritable apparence, j’ai la même en Enfer. Je suis plutôt beau gosse, j’aurais limite envie de me branler en me regardant.

- Parce que tu ne le fais pas parfois? Allons, Lucifer, je ne suis pas aussi naïf que je l'étais lorsque nous étions encore au Paradis. fit-il en soupirant doucement

Une tête de con, un chien avec un cancer au cul? Uriel éclata de rire. Son frère avait passer vraiment beaucoup trop de temps en enfer! Son rire était grave à souhait et se répercuta dans toute l'église dans un effet dramatique. Ce n'était pas un rire agréable. En fait, s'était difficile de le cerner. Était-il cruel? Se moquait-il de Lucifer? Dieu seul devait le savoir! Pourtant l'ange se calma lorsque son frère reprit la parole. Oh, ce n'était pas de sa faute s'il avait un air niait, personne ne voulait de lui alors il s'était retrancher dans l'innocence et l'ignorance pour profiter de sa vie et ignorer la méchanceté du reste du monde.

Sans le laisser voir, Uriel prenait note de tout ce que lui disait Lucifer et il allait sans resservir lorsqu'il tenterait de profiter car il le savait, Lucifer ne venait pas inutilement sur Terre et il aimerait tellement faire souffrir encore plus le père! Mais l'archange ne va pas lui facilité la tâche. Jamais encore un archange n'avait sombré et il ne serait pas le premier. Il ne ravirait pas ceux qui le détestait ou son frère déchût.

Uriel regarda les cierges se rallumer et sourit tendrement. LE feu, il était fasciné par le feu. Il s'en approcha, caressa une flamme de la main sans se brûler. La flamme resta dans sa main avant de l'envelopper lorsqu'il la retira. Il regarda sa main enflammé lorsqu'il sentit son frère proche, trop proche, il était trop tard car le malin venait de lui attraper l'entre jambe. Uriel lâcha un soupire de surprise mélanger à du plaisir, mais Lucifer connait mal ce nouveau frère qui grogna de mécontentement.

- Il y a bien l’air d’avoir des couilles dans ce pantalon dis donc, je suis fière de toi ! Tu es beaucoup plus intéressant maintenant et puis tu ne sais pas ce que c’est ça doit surement te faire du bien. lui dit-il en lui lichant la lèvre.

uriel avait dû se retenir de le mordre. Il teint le regard de son frère, les yeux tournant subitement au vermeille.

- Lucifer, lâche moi maintenant! Dit-il, prenant soudainement sa voix actuelle, grave, si grave! Une voix d'un grave que le malin avait rarement entendu.

- Tu as toujours été l’un de mes frère favori tu sais et je t’aime toujours autant qu’avant… Tu as vu ça comme je prends soin de toi ? Je nous ai créé une ambiance de fou pour nos retrouvailles. Il suffit que tu desserre les fesses et tout se passera bien.

- Non. s'était catégorique, sans détour et directe. Au, mais n'ai-je pas une tête de con d'un chien avec un cancer au cul? Oh, mon frère, tu devrais te méfier. Une ambiance de fou? Le feu me rend fou et incontrôlable. Il se détendit, faux espoir car il plaqua sa main enflammé au creux des reins de son frère et glissa hors de son emprise un regard de fauve peint sur le visage.

- J'ai vu le père très récemment et je lui promis une chose que je tiendrais jusqu'à mon dernier souffle vois tu. Je lui ai promis que même si un jour je devais être déchût, jamais je ne retournerai contre lui. Plumes blanches, plumes noires, cela n'aura pas d'importance car je n'engraisserais jamais tes rangs. Tu m'aimes toujours qu'au bon vieux temps? Oh, mon frère, tu devrais faire gaffe à ce que tu dis et fais. Je ne compte plus les démons que tu m'as envoyé pour me tué. Oh, et comment va Andras? Remit de sa presque mort? Oh, et si ce n'es pas toi qui m'envoyais ces démons, je te conseillerais de surveiller tes démons de plus près. surtout le petit chien Bel' hum?

Il était énervé, les flammes des cierges s'agitais comme lui. Il ne savait pas quoi faire, craignait ce que ce frère déchût était prêt à faire pour l'avoir. Un sourire cruel ce dessina sur ces lèvres.

- Oh, mon pauvre frère. Dans ton mensonge tu as oublié quelque chose d'important. Je suis le Châtiment, je sais quand on ment, quand on cherche à manipuler. Je suis sur Terre depuis des millénaires, je connais l'Homme comme ma poche et ta stratégie de confiance ne vaux pas mieux que les leurs. Mise en scène, jolis mots, douces caresses... Oh je t'en pris! Sois plus imaginatif tout de même Lucifer! Il était en colère. Ce frère faisait couler le sang car il détestait les Hommes, mais il utilisait leur stratégie?

Son regard se perdait sur l'église. Il y avait du feu partout, et il sentait que la folie meurtrière qu'il connaissait si bien était en train de le gagnée. Cette même folie qui lui avait fait brûlé Rome des siècles plutôt, cette même folie qui l'avait gagnée lorsqu'il était retourné au Paradis et qu'il s'était battue contre ses frères déchût.

Sa respiration se fit courte, haletante, une mince couche de sueur se forma. Oui, il avait peur de perdre le contrôle car qui sais de quoi il serait capable? Dieu sais tout, mais surement pas ce qu'est capable de faire son petit archange quand il sombre dans cette folie plus que brûlante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Newraw

avatar


Messages : 24
Bingo ! Combien as-tu de points ? : 2541
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   Mar 2 Juil - 20:24



Uriel ô mon bon Uriel, mon très cher frère ne serait plus aussi naïf qu’avant ? Qu’elle perte, cela est vraiment dommage pensa-t-il. L’ange grogna sous les caresses de son frères et les refusa catégoriquement ce qui fit frémir le seigneur des ténèbres presque d’admiration pour la pauvre  merde que son frère était autre fois. Il est devenu un homme, un combattant et cela réjouis Lucifer de savoir qu’il va devoir jouer pour pouvoir convaincre son frère de le rejoindre.

Toute cette mise en scène, ce suspense l’excite au plus haut point. Uriel se déroba de l’emprise légère de son frère en lui chatouillant les reins avec une petite flammèche. Il se décala alors avec un petit sourire niais aux lèvres tout cela l’amusait pleinement, il était tout fou. Uriel aborda le cas d’Andras qui s’était pris plus qu’une sacrée branlée par Uriel, Satan prit un air désabuser et haussa les épaules.

-Tu sais Andras à une grosse queue et est puissant tant qu’il est en enfer quand il est sur terre, on dirait un pigeon qu’on a déplumé. C’était juste parce que je manquais de divertissement un soir, il était évident que tu allais lui mettre un bon coup de pied au cul. En ce qui concerne Bel c’est un bon suceur de queue mais ne le sous-estime pas, il n’est pas tant une sous merde comme la légende le raconte.

Uriel semblait s’énerver, son pouls s’accélérait le feu s’agitait autour de lui comme des groupies ayant vu son chanteur de rock favori. Satan se promena nonchalamment dans ce qui reste de l’église en ruine. Il jeta un coup d’œil rapide sur son frère qui s’excitait tout seul.

- Oh, mon pauvre frère. Dans ton mensonge tu as oublié quelque chose d'important. Je suis le Châtiment, je sais quand on ment, quand on cherche à manipuler. Je suis sur Terre depuis des millénaires, je connais l'Homme comme ma poche et ta stratégie de confiance ne vaut pas mieux que les leurs. Mise en scène, jolis mots, douces caresses... Oh je t'en prie! Sois plus imaginatif tout de même Lucifer!

Il est le châtiment, le châtiment certes il l’est, certes il a de grosses couilles et fait du feu avec ses mains mais il a tendance a oublié qui est réellement le châtieur dans cette pièce. Il sait quand on lui ment et ça ce n’est qu’une technique de Lucifer pour le faire tourner en bourrique. Lucifer l’écouta déblatérer encore et encore toutes les reproches qu’il pouvait lui faire. Quand il finit et senti la chaleur remplir les alentours, le cœur mort de Lucifer s’empli de joie. Il lui sourit en tendant les paumes vers le ciel en prenant une posture sainte. Il lui offrit son plus beau rire et les flammes se glissèrent sur ses bras.

-Haha tu veux du feu, de la haine, du sang, de la vengeance, de la vérité, j’ai bien peur que tu ne sois au bon endroit pour cela ! Il le fixa avec des yeux rougeoyant. Tu crois pouvoir me retourner tout le mal que j’ai fait contre moi et ainsi détruire mon âme mais tu oublies une chose. Il se retrouva en face du visage de son frère en une seconde. Je n’ai pas d’âme. Il lui murmura ces mots au ras de ses lèvres gouteuses. Tu veux me prouver ta puissance ? Alors jouons à qui perdra la raison.

Il claqua du pied fermement au sol, les flammes grandirent pour former une colonne de feu impénétrable. Un pentacle embraser se dessina sur le sol. Quand celui-ci finit de se tracer le sol trembla, s’affaissa, se fissura et fini par s’écrouler sas même avertir. Uriel tituba en arrière et tomba dans le trou mais se raccrocha à un petit bout du plancher qui était resté indemne, Lucifer arriva au-dessus de lui en souriant.

-Voyons ne prend pas cet air lassé alors que tu as les chocottes de te retrouver en bas avec moi Smile.


Il posa son énorme patte griffue enflamme sur sa main et l’obligea à chuter au plus profond de la terre. Lucifer sauta dans le trou à son tour ensuite tout devint noir, sombre et effrayant. Il y avait toujours cette sensation de chute mais il faisait tellement noir qu’Uriel était incapable de voir ce qu’il se passait. Une chaleur insupportable se fit sentir ensuite vint le visuel, une marre de lave était en dessous de lui, il la traversa sans sentir la moindre douleur pour ensuite finir par s’écraser sur un sol dur et rocailleux lamentablement. Un vent inquiétant occupait les lieux, tout est calme et désert. Le calme est souvent signe de mauvais présage ici. La voie de Lucifer se fit entendre.

-Te voici chez moi, je te souhaite la bienvenue et un bon amusement, tu es incapable de sortir d’ici sauf en me retrouvant et en me suppliant de te laisser partir. J’espère qu’Andras sera ravi de te voir.
Il ricana gravement.

Rêve ou réalité tout cela semblait véritablement réelle est-ce qu’Uriel survivrait a tout ce qui l’attend dans cet enfer ? C’est à lui de prouver sa véritable force de caractère. Lucifer pense surtout l’endurcir et lui remontrer les pires moments ainsi que les meilleurs pour l’affaiblir mais est-ce que cela sera suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grâce à nos retrouvaille! Ou pas... [Pv Satan!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yaoi paradise  :: La terre :: Lieux de culte :: Eglise-