Partagez | 
 

 La tentation ou les fleurs ? [ PV Pervenche ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: La tentation ou les fleurs ? [ PV Pervenche ]   Sam 10 Sep - 17:35

La matinée avait était agité pour Viper. Séance photos suivit d’interviews et de séances de dédicaces. Bref une matinée mouvementée qui s’était calmée que vers les heures de déjeuners si actives. Viper avait alors rejoint sa loge de star mais voila…Il en avait assez de rester dans cette pièce silencieuse. IL se décida donc à faire le mur. Un sourire avait alors dessiné ses lèvres mutines à cette pensé. Il se rendait compte qu’il agissait comme un adolescent rebelle fuguant les autres obligations qu’il avait. Il se changea alors, enfilant une tenue moins flagrante, un short de velours noir et des bottines de la même sombre couleur ainsi qu’un petit débardeur nuit par-dessus lequel un haut de résille découvrait son corps l’habillaient simplement. C’est alors que par la fenêtre du 15 ème étage il s’effaça de la pièce immensément riche sans un bruit quel qu’il soit. Tel le serpent qu’était le démon de la tentation, il se faufila dans les escaliers mal bâtis et se déposa gracieusement sur le sol dur et froid, une veste jean sur le dos qu’il avait attrapé au passage et des lunettes cachant ses yeux d’émeraudes. Longtemps Viper se laissa flâner, occuper a s‘imaginé ses obligations se morfondre sur son absences, ces pauvres âme si esseulé lors de son absences. Cela était si délectable que de pensé à ces gens attardé inquiet et stressé pour sa personne.

Il était alors parvenu à un petit banc abrité par un arbre robuste. Le beau démon, agile, grimpa sur celui ci et se percha sur l'une de ses plus haute et grosse branche aussi aisément qu’un animal.
La star était camouflée par le feuillage et personne ne pouvait le voir. Lui, par contre, avait une vue imprenable sur le jardin endormit qui lui rappela il devait l’avouer un autre jardin qu’il avait connu. Seulement contempler les plantes n'intéressait pas Viper, il s'allongea et souri en découvrant le ciel clair au dessus de lui. Il devait avouer qu‘il se trouva surpris de ne pas trouver en ces lieux un quelconques couples qui par envie ou romantisme se serrait abrité en ce parc tranquille et dans ce lieu tant à l‘écart pour déjeuner et échanger quelques promesses rythmé de tendresses absurdes. Etonnant pensa-t-il avant d’entendre deux petits rires qui l’amusèrent il devait l’avouer. Lâchant le ciel clair il fixa son regard émeraude qu’il découvrit de l’ombre prononcé des lunettes, sur deux jeunes personnes « roucoulant » juste au pied de l’arbre. La tête au creux de sa paume il les observa attendant le bon moment, les voyant se donner a manger et riant de leur mots tendre.

Absurde, stupide, comment peut on promettre un sentiment que l’on ignore et que personne ne ressentira jamais. Du sexe? Oui. De l’envie? Oui. Du désir? Oui des idées implicites sous des mots tendres? Oui. Mais de l’amour? Beurk cela est si écœurant et inexistant soupira le démon qui continua de fixer le gentils et jeune petits couples débutant.
Enfin le moment était venu et le serpent souriant se laissa glisser au sol avec facilité, et atterrit sans bruit sur la pelouse verte et tendre. La brise fraiche fit virevolter sa crinière blanche et fluide. Il déboutonna sa veste en jean, moulant son torse d'albâtre découvert par la résille à la perfection.

Viper s'approcha lentement du banc, de sa démarche gracieuse qui aurait pu rendre jaloux un danseur de ballet. Il resta ainsi debout près des visiteurs dérangeants et écœurant son être. Prenant la pose, la tête sur le coté, sa jugulaire était en évidence, bleue et battant sous la blanche carnation. Il posa deux doigts frais sur celle ci et sentit le sang battre sous sa peau fine.


-Cela est audacieux de faire cela en ces lieux vos parents sont-ils au courant mes petits vierges ?

Siffla le serpent dont les crocs miroitèrent à la vive lumière passant les feuillages. Les yeux pétillant il s’amusa à tenter les deux jeunes gens et resta à les observer « s’aimer » entre ces arbres avant de dévorer avec délectations leur âmes perverties par sa puissance.
Mais maintenant que son ventre était repu de ces tendres esprits, il se laissa la, s’allongeant lentement sur la couverture au sol que les couples défunts avaient étalé. Bonne idée! Sourit le démon en s’étalant lentement, laissant le bruit des feuilles battantes sous le vent frais, l’endormir peu à peu. Laissant la Viper et son corps de dieu assoupi et encadré, tel un tableau sacré et ancien, de la nature si reposante et attirante, qui faisait contraster sa peau d’ivoire.
Revenir en haut Aller en bas
 

La tentation ou les fleurs ? [ PV Pervenche ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Vin de fleurs de sureau
» Le langage des fleurs... Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yaoi paradise  :: La terre :: Lieux publiques :: Parc-